La mort du général Havelock-Allan

Le 28 novembre 2011 | Vu 373 fois | Pas de commentaires

L’une des circonstances les plus impressionnantes qui se rattachent à la mort du regretté général Henry Havelock-Allan – mort qui a eu lieu dans les brousses de l’Afridiland – c’est cette mystérieuse coïncidence qui s’est réalisée dans la caserne du 2e bataillon des Fusiliers du Northumberland, et précisément dans la salle du mess des sous-officiers.

Ce bataillon appartient à la brigade des volontaires du district nord-ouest de l’Angleterre, qui, depuis le jour de sa formation, a toujours été commandée par le lieutenant-général en question. On avait réalisé des modifications importantes dans la salle du mess; après les restaurations, elle avait été ornée d’un superbe portrait du général. Or, ce portrait se détacha inexplicablement de la paroi, tombant sur le parquet, le mercredi 29 décembre, à 3h40. C’était l’heure où le général avait quitté son escorte pour continuer seul le chemin vers Jamrud, à travers un pays ennemi.

Le lendemain son cadavre fut retrouvé et la nouvelle fut télégraphiée en Angleterre. Lorsque l’annonce de sa fin tragique parvint au bataillon Fusiliers, le sergent-major et les autres militaires présents ne purent s’empêcher de remarquer le rapport avec l’incident qui s’était produit dans la salle du mess – incident si étrange et si incompréhensible que les témoins avaient pris note de l’heure et du jour où cela s’était produit.

Il faut reconnaître que la coïncidence est extraordinaire et inexplicable, puisque l’heure où le général a été massacré par les tribus rebelles est presque la même que celle où son portrait tombait dans la salle du mess des sous-officiers.

Source: Darkstories

Par admin
Publié dans Perceptions extra-sensorielles

Thanks for rating this! Now tell the world how you feel - .
Que pensez-vous de cet article ?
  • Fait réel
  • Indécis
  • Fake

Laissez un commentaire