mardi 6 Mar 2018 - 2:45
News
Accueil > Légendes urbaines > La chaise maudite de Thomas Busby

La chaise maudite de Thomas Busby



 chaise maudite thomas busby

Cette chaise en chêne aurait été maudite par Thomas Busby, un criminel anglais, condamné à mort pour avoir tué son beau-père, Daniel Auty, à coups de marteau, en 1702.

Dans un petit village près de la ville de Thirsk en Angleterre, se trouve un établissement désormais connu sous le nom de l’auberge de Busby Stoop, un charmant endroit ayant appartenu à Thomas Busby en personne.

Nombreux sont ceux à déclarer que le fantôme du gérant se promène régulièrement dans l’auberge. Toutefois, ce ne sont  pas ces apparitions, mais sa malédiction qui est devenue un sujet de prédilection du folklore mythique local. Car, plusieurs personnes qui ont siégé sur la chaise maudite sont décédées peu après.

A la fin du XIXème Siècle, un ramoneur et son ami avaient plaisanté à propos de la légende en s’asseyant à plusieurs reprises dans le fauteuil de Busby. Les malheureux ont  été retrouvés morts le lendemain matin.

Au XXème Siècle, deux pilotes de la Royal Air Force discutaient de la légende de Busby, ils voulaient relever le « défi » du condamné. Le jour même, leur voiture a heurté un arbre : les deux pilotes sont morts subitement.

Plusieurs récits impliquant des cyclistes et des motocyclistes, qui se sont arrêtés à l’auberge pour se rafraîchir et qui s’étaient assis sur la chaise, ont été impliqués dans des accidents de voiture… Tous mortels et se déroulant peu après la visite à l’auberge….

Dans les années 1970, le propriétaire a demandé à ce que la chaise soit retirée du pub. Aujourd’hui, les visiteurs intéressés par la malédiction de Busby peuvent observer la chaise hantée au Musée de Thirsk. Malheureusement, ou heureusement, il n’est plus possible de s’y asseoir…. Depuis 1978, aucune personne n’a siégé sur la Stoop Busby Chair, mais l’auberge est toujours une étape de prédilection pour les chasseurs de fantômes, les curieux et touristes en mal de sensations fortes !

Donnez-nous votre avis :

Thanks for rating this! Now tell the world how you feel - .
Que pensez-vous de cet article ?
  • Fait réel
  • Indécis
  • Fake

Commenter

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*