lundi 5 Mar 2018 - 23:15
News
Accueil > Légendes urbaines > Des meurtres en série à Long Island

Des meurtres en série à Long Island



meurtres en serie long island

Huit jeunes femmes, dont la plupart utilisaient un même site de petites annonces sexuelles tarifées, ont été retrouvées assassinées sur une plage de Long Island, près de New York. Les enquêteurs continuent de ratisser les lieux.

La police de l’Etat de New York est sur les dents après la découverte, en quatre mois, de huit cadavres de prostituées sur une plage de Long Island, un espace sauvage qui attire davantage les surfeurs que les randonneurs. Tout commence le 1er mai 2010. Une jeune prostituée new-yorkaise, Shannon Gilbert, disparaît dans l’Etat de New York. Le dernier signe de vie donné par cette jeune fille de 24 ans est un appel aux services de secours : la jeune femme se dit poursuivie par un client avec lequel elle a pris rendez-vous sur le site Internet américain de petites annonces Craiglist.org. Cette enquête ne connaît une avancée qu’en décembre dernier. En effectuant des recherches sur place avec un chien spécialisé, un inspecteur du comté découvre à quelques mètres de l’Ocean Parkway, la route qui parcourt cette plage, un cadavre caché dans les broussailles. Dans les jours qui suivent, trois autres corps sont trouvés. A chaque fois, les dépouilles sont enfermées dans des sacs en toile de jute. Les victimes sont identifiées : aucune d’entre elles n’est Shannon mais ce sont toutes de jeunes prostituées, âgées de 22 à 27 ans, portées disparues entre 2007 et 2010. Les quatre filles utilisaient elles aussi le site Craiglist.org pour entrer en contact avec leurs clients. Pour les autorités, la piste d’un serial killer à la façon de Jack l’Eventreur, ce tueur de prostituées londoniennes à la fin du XIXe siècle, est alors sérieusement envisagée. La population est mise en garde. Cette affaire vient de connaître un rebondissement tragique avec la découverte, fin mars, de quatre nouveaux cadavres dans cette même zone difficile d’accès.

Des recherches ADN sont en cours pour tenter de les identifier. Selon les enquêteurs, ces quatre victimes-là pourraient avoir été assassinées avant celles qui ont été retrouvées en décembre. Les meurtres pourraient avoir eu lieu dans un autre endroit et les corps avoir été transportés en voiture jusqu’à cette zone très boisée. « Cette affaire est inédite. D’habitude, les tueurs en série abandonnent les corps de leurs victimes dans des endroits différents. Ici, il semble utiliser cette plage comme une décharge », analyse dans la presse locale Jay Salpeter, un ancien policier de la brigade criminelle de New York. Alors que des dizaines d’enquêteurs continuaient encore à ratisser la zone la semaine dernière, les services de police redoutent désormais de découvrir de nouveaux cadavres. Selon le « New York Times », les enquêteurs disposent quand même de quelques éléments. En 2009, lors de la disparition d’une des victimes, sa petite sœur avait reçu plusieurs appels téléphoniques passés depuis l’appareil de la disparue. A l’autre bout du fil, un homme à la voix calme, devenu le suspect numéro un, aurait fait des remarques humiliantes sur la profession de la victime. La police américaine estime enfin qu’un lien est possible avec le meurtre de quatre autres prostituées dont les corps ont été découverts en 2006 à Atlantic City, à 150 km de Long Island. Un suspect avait été interpellé avant d’être remis en liberté faute de preuves. La police du comté et le FBI ont ressorti tous les dossiers des prostituées disparues dans la région ces dernières années.

Donnez-nous votre avis :

Thanks for rating this! Now tell the world how you feel - .
Que pensez-vous de cet article ?
  • Fait réel
  • Indécis
  • Fake

Commenter

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*