mardi 6 Mar 2018 - 0:01
News
Accueil > Ovnis > Les lumières nocturnes

Les lumières nocturnes



lumières nocturnes ovnis

Évidemment, ce qui est observé la nuit, doit « obligatoirement » produire de la lumière! Voilà pourquoi Joseph Allen HYNEK a choisi cette expression, LN, pour définir tout objet dont le mouvement, la luminosité, la vitesse et aussi parfois la forme, composent les caractéristiques englobant la définition de Lumières Nocturnes (LN). Généralement observé à de grandes distances de l’observateur, l’OVNI ne ressemblera alors qu’à une masse lumineuse au comportement erratique. Dans cette catégorie, nous retrouvons la plus grande quantité de cas de méprises de la part des observateurs. C’est justement en raison de la distance qui sépare le phénomène de ces derniers qui pourrait représenter le principal facteur de méprises. Aussi, rien n’est plus difficile à estimer et à évaluer, dans un ciel noir, qu’un objet lumineux en mouvement car les objets de référence au sol deviennent alors inefficaces.

Finalement, même dans les cas de prises de photographies ou lors de la réalisation d’une bande vidéo, l’absence de calibration de ou des images rend l’identification périlleuse, voire impossible. Il ne reste alors que les fonctions de probabilité et d’étrangeté pour classifier la notification, ce qui, nous en convenons, ne nous apprend rien de plus sur la NATURE et l’ORIGINE véritables des OVNIS. Enfin, mentionnons que toute masse d’énergie lumineuse non identifiée et rapportée au Réseau OVNI-ALERTE sera classifiée dans les LN. Une source ponctuelle observée de jour sera alors classée chez le Réseau OVNI-ALERTE comme une LD, ou Lumière Diurne (sous classe prévue par Hynek).

Beaucoup plus rares que les LN, les Disques Diurnes (DD) représentent un beau défi pour la recherche sur les OVNIS.
Habituellement, l’oeil humain est plus facilement en mesure d’évaluer les distances, dimensions, déplacements angulaires entre autres parce que la lumière du jour permet un éclairage complet de la scène et, contrairement aux bâtonnets de l’oeil qui sont les seuls à fonctionner lorsqu’il fait nuit, les cônes entrent aussi en action et permettent de capter les… couleurs! Voilà pourquoi nous voyons surtout en noir et blanc la nuit car l’éclairage ambiant n’est pas suffisant pour exciter lesdits cônes. Cette classification visait juste quand HYNEK l’établit dans les années 50, car les phénomènes observés et rapportés mentionnaient presque toujours une forme de type discoïdale ou ovoïde. Ce n’est plus tellement le cas au troisième millénaire. Il existe quelques variantes de la classification DD, comme OD pour Objet Diurne (référence à OVNI) qui englobe toute les formes géométriques observables. Ainsi, tout objet volant observé le JOUR sera classé comme un DD ou OD chez le Réseau OVNI-ALERTE. Évidemment, un Disque observé la NUIT sera quant à lui classé DN pour Disque Nocturne (une sous classe également prévue par HYNEK). ovni-alerte.com

Donnez-nous votre avis :

Thanks for rating this! Now tell the world how you feel - .
Que pensez-vous de cet article ?
  • Fait réel
  • Indécis
  • Fake

Pas de commentaire

  1. bonjour,
    moi aussi j’ai assisté a une scene de ce genre, j’etait dehors ,la nuit et je regardais un arbre et tout a coup une lumiere jaune blanchatre aparu dans le ciel, filla a toute vitesse ,je n’avais jamais vu sa ! j’ai eu peur sur le moment mais j’y repense encore ! et je vou jure que sa existe !!!
    c’etait mon experience …

  2. Bonjour,

    J’ai également vu des espèces de boules orange dans le ciel un soir alors que j’étais chez moi avec ma copine.

    Nous avons tout les deux regardés par la fenêtre pour observer la scène. On y croyait pas et pourtant sa existe bien!
    Voila ce qui est sur c’est que ce n’était en aucun cas un avion ou espèce du genre. Il est parti à un vitesse inimaginable pour un avion sophistiqué de l’armée donc c’est obligatoirement un OVNI..

    Voila mon expérience 100% réel…

Commenter

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*