Le Mothman : l’homme papillon – ses origines !

Il existe de nombreuses légendes urbaines qui procurent une bonne dose de frissons. Celle du Mothman ou homme papillon en fait partie. Cette légende urbaine s’est largement répandue après la publication de bouquins et la diffusion d’un film. Bien connue de nos jours, l’histoire de cette créature humanoïde, ailée et mystérieuse a défrayé la chronique dans les années 1966. Elle a terrifié les habitants de l’État de la Virginie-Occidentale, aux États-Unis. Son apparition a coïncidé avec l’effondrement du Silver Bridge, un pont suspendu. De nombreux témoignages ont été recueillis sur le phénomène et plusieurs théories ont circulé sur les origines de la créature.

L’histoire de l’homme papillon

L’histoire du Mothman ou homme-phalène débute en 1966. À cette époque, plusieurs personnes affirmaient avoir vu une créature humanoïde. Ses ailes et ses yeux rouges flamboyants avaient marqué les esprits. Les témoignages ont continué jusqu’au 15 décembre 1967, date de l’effondrement du Silver Bridge de Point Pleasant en Virginie-Occidentale. Au total, 46 personnes sont mortes dans le drame. Puis, les apparitions du Mothman sont devenues de plus en plus rares.

Dans les années 1970, le phénomène prend une dimension universelle après la publication de plusieurs bouquins. Les premiers livres sur le sujet sont l’œuvre de :

  • Gray Barker, un adepte de la théorie des aliens ;
  • John Keel, un ufologue et journaliste de New York.

John Keel est d’ailleurs à l’origine du nom « mothman ». Dans les bouquins, l’homme papillon est décrit comme une créature venant d’un autre monde. Ses apparitions ne seraient pas fortuites, mais seraient le présage d’événements malheureux et imminents. D’autres auteurs comparent la créature aux garudas (hommes-oiseaux) asiatiques. On fait également le parallèle entre le mothman et les oiseaux-tonnerre amérindiens. Les auteurs prétendent que la créature a été observée dans plusieurs pays tels que le Chili, la Géorgie et la Chine. Fait surprenant : les signalements se sont multipliés et les descriptions sont presque similaires.

1966 : début des témoignages

Le premier témoignage a été recueilli le 1er septembre 1966 dans le comté de Scott dans l’État du Mississippi. Un habitant nommé James Ikart appelle le journal local et prétend observer une créature humanoïde qui traverse le ciel. Dans les locaux du journal, l’excitation est à son comble. On flaire l’article du siècle. Des reporters débarquent sur les lieux, mais, à leur grande surprise, la créature n’est plus là. On croit alors que James Ikart s’est trompé, mais d’autres témoins confirment ses propos. Présent dans les parages, un météorologiste contredit la version de Ikart. Celui-ci affirme qu’il s’agit d’un ballon-sonde lâché dans les airs. Deux semaines plus tard, les observateurs aperçoivent un autre ballon-sonde à forme humaine dans les airs.

Un cimetière près de Clendenin 

Le 12 novembre de la même année, 5 hommes prétendent avoir vu l’homme-phalène. En effet, ils creusaient une tombe dans un petit cimetière près de Clendenin, situé dans la Virginie-Occidentale. Selon eux, il s’agissait d’une créature humanoïde, brunâtre avec des ailes. Elle a plané près des arbres, au-dessus de leurs têtes avant de disparaître. Ce témoignage a été diffusé 3 jours plus tard dans la presse américaine. Ce fut alors le début de la multiplication des apparitions et des témoignages sur le Mothman.

Une usine à Point Pleasant

À Point Pleasant, dans la même région, deux jeunes couples mariés ont également prétendu avoir vu la créature le 15 novembre. Tard dans la nuit, les tourtereaux Roger et Linda Scarberry ainsi que Steve et Mary Mallett décident de faire une balade nocturne en voiture. Ils passent devant une usine de fabrication de TNT, un explosif. Là, ils disent avoir aperçu 2 lueurs rouges dans le noir, à proximité de la clôture de l’usine. Les jeunes couples sont alors impressionnés. Ils stoppent le véhicule, pensant avoir affaire à un animal ayant de gros yeux brillants. Mais, ce qu’ils verront marquera leurs esprits. Ils décrivent la chose comme une créature de forme humaine faisant environ 2,10 m de haut. Elle avait de grosses ailes rabattues sur le dos, selon eux. Pris de panique, ils prirent la fuite et se dirigèrent vers la Route 62. Ils aperçurent alors la créature, dans les airs, qui les prenaient en chasse. Pour échapper au mothman, ils disent avoir tenté de rouler plus vite, à 160 km/h. Mais, ils n’arrivèrent pas à semer la créature qui les suivait de près. Cependant, elle finit par disparaître lorsque la voiture s’approcha de la ville. Les jeunes couples allèrent raconter leur mésaventure au shérif adjoint Millard Halstead au palais de justice du Comté de Mason. Celui-ci se rendit à l’usine, mais aucune créature n’y était présente.

Point Pleasant : traque du Mothman et multiplication des apparitions

Les habitants, armés, organisèrent une traque dans la nuit du 16 novembre dans la zone de l’usine de TNT. Il fallait donc dénicher cette créature mystérieuse. Les recherches furent vaines.

La créature refit son apparition quelques jours plus tard dans la même zone. Une famille déclara avoir vu près de sa maison une créature large et grise qui possédait des yeux rougeoyants. La chose les dévisagea avant de s’en aller.

Le 24 novembre, la créature fut aperçue par quatre personnes. Elle volait au-dessus de la même zone. Le jour suivant, un habitant du nom de Thomas Ury prétend avoir vu le mothman. Il roulait sur la Route 62, au nord de l’usine. Selon ses dires, la créature avait des ailes et elle a suivi son véhicule. Thomas Ury s’est donc précipité pour aller voir le shérif et raconter son histoire.

Le 26 novembre, une dame du nom de Ruth Foste dit avoir aperçu le mothman qui déambulait sur sa pelouse. La présence du monstre n’a pu être confirmée par son beau-frère qui vint vérifier.

Le mothman signalé à Mason et à St Albans

L’histoire du mothman commence alors à s’installer. Les témoignages se multiplient, entraînant une psychose. Le 27 novembre, dans la matinée, près de Mason, en Virginie-Occidentale, une jeune femme prétend avoir été poursuivie par la créature. Dans le même État, à St Albans, dans la nuit du 27 novembre, deux enfants ont rapporté les mêmes faits.

1967 : Le mothman et l’effondrement du Silver Bridge

Deux mois plus tard, en janvier 1967, l’histoire du mothman revient au-devant de la scène. Les témoignages reprennent. Mais, à cette époque, les ufologues et adeptes de la théorie des aliens deviennent de plus en plus nombreux. La fièvre de l’irrationnel gagne l’Amérique et il devient alors compliqué d’accorder de la crédibilité aux témoignages.

Onze mois plus tard, en décembre 1967, le Silver Bridge qui relie Point Pleasant et Gallipolis s’effondre. Les habitants sont terrifiés parce que la créature rôdait dans les environs du pont. Des rumeurs font état de ce que le mothman avait un rapport avec le drame. Selon certains, ces apparitions répétées à proximité du pont étaient le signe annonciateur d’une catastrophe imminente.

Description de la créature

Les témoignages sur la description du mothman concordent à plusieurs niveaux. On le décrit donc comme une créature :

  • Grande de taille ;
  • Brunâtre, grise ou noire ;
  • Ailée.

Elle aurait des yeux rouges flamboyants. Ses ailes ressemblent à ceux du papillon et sa tête est séparée de son corps. Certains témoignages évoquent la présence de bras et d’ailes à la fois.

Les explications avancées

Lors de son apparition à Mason, le mothman avait été surnommé « l’oiseau de Mason » par la presse locale. En présence d’une source lumineuse directe, les yeux d’oiseaux peuvent sembler rouges dans le noir. L’hypothèse d’un oiseau a donc vite gagné du terrain. En mars 2002, le bimestriel américain Skeptical Inquirer estime qu’il s’agit d’une chouette effraie encore appelée dame blanche. D’autres personnes avancent l’hypothèse de la présence d’une chouette géante dans la région. On parle aussi du hibou Grand-duc de Virginie. Cette espèce d’oiseau nocturne, gris et farouche est très répandue dans l’État du Virginie-Occidentale. Certains spécialistes évoquent également les noms de la chouette lapone, un oiseau migrateur assez grand et le hibou des granges. Ce dernier aime s’abriter dans les bâtiments désaffectés pour faire son nid. Toutefois, ces oiseaux n’ont pas la taille (au moins 2 m) et les yeux de la créature que les habitants ont aperçue.

D’autres spécialistes considèrent le mothman comme un reptilien ailé. La grue des dunes a donc été pointée du doigt. Cette sorte d’oiseau, assez impressionnante, peut atteindre 2 mètres de haut. La grue des dunes peut planer sur de longues distances et elle possède un cri inhabituel. De plus, cet oiseau a été observé dans les environs à cette époque.   

Exploitation commerciale

Comme mentionné plus haut, cette légende urbaine a pris une dimension universelle après la publication de plusieurs livres. En 1970, Gray Barker publie le premier bouquin (The Silver Bridge) sur la créature. Grâce à ses enquêtes menées pendant au moins 4 ans, John Keel réussit à collecter une quantité impressionnante d’informations sur la créature. En 1975, il sort The Mothman Prophecies, un livre qui relate la chronologie des apparitions. Il évoque également dans son bouquin d’autres événements paranormaux de la région. Le journaliste évoque entre autres l’effondrement du Silver Bridge et l’observation d’ovnis. En 2002, son livre est traduit en français par l’écrivain Benjamin Legrand. Le titre choisi est La Prophétie des ombres.

La cryptozoologue américaine Loren Coleman a aussi publié deux livres sur le sujet. Creatures of the Outer Edge est sorti en 1978 et Mothman and Other Curious Encounters en 2002. Le succès de cette légende urbaine a donné naissance à des films, chansons, documentaires, et jeux vidéo.

Le film La Prophétie des ombres, une adaptation du roman, est sorti en 2002. L’homme papillon apparaît dans de nombreux jeux vidéo comme Castlevania : Dawn of Sorrow, Mega Man X2 et Monster Legends. The Butterfly Man est le titre d’une chanson du groupe britannique de rock Arena. Point Pleasant est devenue célèbre grâce à cette légende urbaine. Les habitants ont édifié une statue représentant la créature. Un petit musée et un festival sont consacrés au mothman.

Que retenir ? Considéré au départ comme une créature maléfique, le mothman a terrifié pendant des années les habitants de l’État de Virginie-Occidentale. Puis, la créature ailée aux yeux rouges a disparu comme par enchantement. Aujourd’hui, l’homme papillon est une attraction touristique dans l’État de Virginie-Occidentale.

Tu pourrais aussi aimer

Ana

A propos de l'auteur: Ana

Je maîtrise toutes les facettes de l'étrange. Cela va du paranormal au médium, en passant bien entendu par la voyance !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *