La maison hantée de Hem : une histoire effrayante

Les histoires d’horreur, de fantômes et de possessions ont de tout temps intrigué le monde. Des sorcières de Salem à Dracula, le paranormal occupe une place importante dans l’esprit de bon nombre de personnes. Faut-il croire au paranormal ? La maison hantée de Hem est l’une de ses maisons dont l’histoire est chargée d’éléments qui lui confèrent un caractère mystérieux. Si vous êtes un amateur de paranormal ou si vous êtes à la quête de la véritable histoire de la maison de Hem, vous devrez lire cet article jusqu’au bout. La maison de Hem vous ouvre ses portes et vous offre ses secrets.

Qu’est-ce qu’une maison hantée ?

Phénomène paranormal, une maison hantée est une résidence supposée être sous le joug d’esprits ou de fantômes et dans laquelle des évènements ne pouvant être expliqués par la raison se déroulent. Si de nombreux médiums prétendent que la hantise est sans réel danger pour les occupants, la coexistence de ces deux mondes totalement opposés finirait le plus souvent en drame.

Caractéristiques d’une maison hantée

Une maison hantée se distingue donc par ses phénomènes paranormaux qui en constituent le quotidien. Des bruits dont la provenance est difficile à établir, des rires, des pleurs, des sensations de fraîcheur dans le dos sont entre autres des manifestations de la hantise dans une demeure. Par ailleurs, certaines personnes relatent des faits survenant pendant leur sommeil notamment le phénomène de paralysie du sommeil. À moitié endormies, ces personnes prétendent observer des êtres étranges ainsi que toute sorte de créatures pendant qu’elles sont immobilisées sur leur lit par une force mystérieuse.

Pendant que certains perçoivent des êtres plutôt des ombres menant leur vie comme si de rien n’était, d’autres rencontrent des entités totalement maléfiques. Ces dernières la plupart du temps semblent contre l’occupation de leur domicile et souhaiteraient sans doute retrouver leur solitude d’avant puisqu’elles useront de toutes leurs armes pour se débarrasser des occupants. C’est ce que rapportent la plupart des personnes prétendant avoir vécu une expérience paranormale dans leur habitation. Le plus souvent les ombres vont se mettre à apparaitre un peu partout, salon, chambre voire douche et si comme si cela ne suffisait pas elles peuvent se mettre à déplacer les meubles, allumer et éteindre les lumières.

La scène du mystère

La fameuse histoire de la maison hantée de Hem plante son décor dans la petite commune de Villeneuve-d’Ascq dans la région Nord–Pas-de-Calais. La technopole verte comme on la surnomme pour les nombreux pôles de recherches qui s’y trouvent imbriqués dans l’environnement est un lieu au patrimoine culturel et architectural assez divers et riche. C’est dans ce milieu à mi-chemin entre passé et modernité que se trouve cette célèbre maison dont l’histoire continue d’intriguer plus d’un.

La genèse de l’histoire de l’étrange maison d’Hempempont

La maison de Hem est une vieille bâtisse qui nourrit de nombreuses histoires qu’on croirait tout droit tirées d’un affreux cauchemar ou d’un esprit très imaginatif. Elle reste sans aucun doute la plus connue des maisons hantées de France. Voici son histoire.

À quelques kilomètres de la ville de Lille, cette maison a été construite en 1939 et était l’habitation d’une famille qui y coulait des jours paisibles. Du moins, jusqu’à ce qu’un évènement tragique ne vienne perturber à jamais leur petite vie tranquille. Un jour, leur enfant de 5 ans meurt dans des circonstances étranges. Jusqu’à ce jour, les causes de cette mort demeurent floues et inexpliquées. Depuis ce jour fatidique, plusieurs personnes disent de la maison qu’elle serait hantée, habitée par un fantôme ou encore maudite.

Petit rappel historique, il faudrait noter qu’à cette époque le monde entrait en pleine Deuxième Guerre mondiale et la Waffen SS, l’armée allemande était auteure de nombreux massacres dans la région dont la tristement célèbre fusillade de la gare d’Ascq au cours de laquelle 86 civils ont péri sous les feux des Allemands : évènement ayant provoqué l’ire des nordistes.

C’est la preuve que durant cette période d’horreurs et de haine, la plupart des massacres étaient commis sans qu’il soit possible de retracer les évènements et d’établir des preuves de la barbarie des nazis. On peut donc supposer comme beaucoup de personnes qui se veulent rationnelles que cet enfant a été la victime de ces vils individus. Mais la suite peut vous déconcerter.

Des manifestations « paranormales »

L’histoire aurait pu en rester là et demeurer celle de la tragique disparition d’un garçon de 5 ans. Mais des évènements étranges viendront forger le mythe de la maison hantée de Hem.

En effet, de nombreuses personnes ont témoigné avoir entendu des bruits de pas aux origines mystérieuses, des pleurs, des gémissements d’enfants. Les propriétaires successifs de la maison ont eu des séjours très courts, souvent à peine quelques mois, au bout desquels ils s’enfuyaient. D’autres ont carrément été retrouvés morts dans des circonstances toujours inexpliquées. Ceci aurait pu convaincre même les plus sceptiques.

Les propriétaires se sont succédé sans qu’aucun ne garde longtemps la propriété au point où la mairie elle-même fut propriétaire du domaine qu’elle n’a pas pu rénover ou démolir en raison des nombreuses craintes et rumeurs au sein de la population. C’est ainsi qu’il y a eu des cas de locataires pendus dans la chambre de l’enfant mort. Tous ces faits ont fini par renforcer la conviction selon laquelle une aura paranormale plane autour de cette résidence.

Par ailleurs, des évènements insolites en ont rajouté à cette légende naissante notamment les pannes et diverses difficultés enregistrées par des ouvriers engagés pour des travaux de rénovation de la maison. Quoi de mieux pour que toute une communauté soit convaincue qu’un esprit mécontent manifeste sa colère ?

Du paranormal au religieux

Alors que de nombreux mythes et témoignages disent cette maison maudite et hostile à l’habitation, une église protestante n’a trouvé autre siège pour ses cultes religieux que la fameuse maison au plus grand étonnement des locaux. C’est ainsi qu’en septembre 2006, cette dernière a pris place dans la maison de Hem.

Dès leur installation, les nouveaux occupants n’ont rien constaté de paranormal et considèrent même que la maison est tout à fait normale. Ils prétendent que si la maison avait vraiment été maudite, elle serait à présent bénie grâce à la présence du Seigneur dans les murs de la bâtisse. Cette petite communauté religieuse dirigée par le pasteur Emmanuel Kamondji serait-elle la preuve que toute cette histoire n’est qu’une légende urbaine, un tissu de mensonges ou d’hallucinations ? Nous ne le saurons peut-être pas.

L’incendie ou la fin du mythe

Les nouveaux dirigeants n’auront pas le temps de répondre à cette question puisqu’en 2015, un incendie criminel a mis fin à plus de 70 ans de mythe. La maison maudite s’en est allée emportant dans ses fumées la réponse à l’énigme. A l’origine de ce crime, deux frères âgés de 18 et 26 ans qui ont écopé d’une peine de 10 mois de prison et leur mère avec laquelle ils ont cambriolé la maison maudite. L’incendie était le moyen pour eux d’effacer toute trace de leur forfait.

Suite à cet incendie, la maison est détruite. Le jour de la démolition, le démolisseur un peu craintif sans doute fait entorse à l’usage et préfère attendre de mettre la maison à terre puis effectuer le triage ensuite afin de se prémunir de tuile qui volerait.

Une vraie maison hantée ?

Malgré la démolition de la maison, de nombreuses personnes continuent de soutenir mordicus qu’elle était bel et bien hantée. Il est donc tout à fait normal que l’on s’interroge. Était-elle vraiment hantée ? Si c’était le cas, la destruction n’aurait-elle pas été impossible ? Les fantômes existent-ils vraiment ? Retraçons les évènements qui ont conduit à la destruction.

  • En 1939 la maison est construite ;
  • La même année un enfant disparait dans des conditions non élucidées à ce jour ;
  • Suite à cette disparition, des phénomènes étranges se produisent au sein de la maison ;
  • De nombreux occupants fuient ou meurent étrangement ;
  • En 2015, une communauté religieuse s’installe sans qu’il n’y ait de troubles paranormaux ;
  • En 2015, la maison est ravagée par un incendie criminel.

L’histoire de cette maison garde son lot de mystère qu’il semble difficile d’élucider. Pour les plus cartésiens, il ne fait aucun doute que toute cette histoire est le fruit de personnes aux esprits bourrés de croyances et de superstitions. Pour eux, la maison n’a jamais été maudite et toutes les histoires d’apparitions ne sont que des contes relatées par des personnes qui essaient de rendre moins ennuyeux leur quotidien et de se faire une petite notoriété.

Pour les autres, il est certain que cette maison a été le spectacle d’évènements d’un autre type et sortant totalement du cadre du normal. Pour tout, ceci est le fait de cet enfant dont l’âme malheureuse en raison de la manière dont il a été tué essaie de se venger sur les hommes qui ont laissé un tel sort s’abattre sur lui. Ces deux raisonnements se valent. S’il est vrai qu’il ne faut pas céder à la panique face à ces histoires parce que bon nombre d’entre elles sont de pures affabulations, il est aussi évident que certains évènements ne peuvent pas être expliqués par la raison. Quelle version faudrait-il accepter ?

Quelques maisons hantées

Si la maison hantée de Hem est la plus célèbre de toutes, il existe d’autres domaines qui recèlent également leur part de mystères et d’étrangetés.

  • L’église de Nesles : toujours dans le Nord–Pas-de-Calais, cette église serait hantée par une femme dont la silhouette blanche aurait été aperçue à plusieurs reprises. On y aurait également entendu jouer l’orgue sans que personne ne s’y trouve.
  • La maison qui saigne de Saint Quentin : une maison dont les murs se mettent à saigner. Quoi de plus terrifiant que de se rendre compte que les murs de son domicile sont recouverts de véritable sang humain sans que son origine soit établie ? La maison a été détruite, laissant apparaitre des restes de corps de soldats nazis dans les décombres.
  • Le château de Steene : les châteaux sont réputés pour être des lieux hantés. Celui-ci à la particularité d’être hanté par le fantôme d’une petite fille qui y serait morte vers 1850. Le lendemain de Noël en décembre 1970, des traces de pas notamment de pieds d’enfant ont été retrouvées sur le sol couvert de neige autour du château.

Tu pourrais aussi aimer

Ana

A propos de l'auteur: Ana

Je maîtrise toutes les facettes de l'étrange. Cela va du paranormal au médium, en passant bien entendu par la voyance !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *