lundi 5 Mar 2018 - 23:34
News
Accueil > Paranormal > Déclaré mort 2 fois, il affirme qu’il n’y a rien après la mort

Déclaré mort 2 fois, il affirme qu’il n’y a rien après la mort



sasha eliasson mort deux fois

Sasha Eliasson est un étudiant Australien de 22 ans habitant à Stockholm. Il affirme avoir été déclaré cliniquement mort, à 2 reprises.

La première fois, à la suite d’un accident de moto. Et la seconde, en raison d’une surdose médicamenteuse accidentelle, survenue lors d’une opération , quelques mois plus-tard.

Un témoignage de ce qu’il se passe après la mort

Deux expériences singulières qui, d’après lui, lui ont permis d’avoir un aperçu de ce qu’il se passe après la mort. Vous risquez d’être déçus….

Selon Sasha Eliasson qui se déclare athée depuis toujours, il  ne se passe pas grand chose. Il explique avoir connu un vide noir dépourvu de toutes pensées, un instant comparable à une sieste courte, sans rêve.

Les deux fois je n’étais juste pas là. C’était tout noir. Quand vous vous réveillez, vous avez l’impression d’avoir dormi longtemps alors que ça ne fait que quinze minutes, en réalité.

Sasha Eliasson voit désormais la vie autrement et souhaite rassurer ceux qui en ont peur  :

Tout ce que vous avez à faire est d’accepter la mort comme elle est. Ce n’est rien d’autre qu’un long sommeil. Vous n’avez rien à craindre..

Donnez-nous votre avis :

Thanks for rating this! Now tell the world how you feel - .
Que pensez-vous de cet article ?
  • Fait réel
  • Indécis
  • Fake

12 commentaires

  1. C’est une nde négative ! Néanmoins les gens disent  » il n’y a rien c’est absolument vide « . Mais il faut bien etre conscient de ce vide pour affirmer que c’est le vide ? Il n’y a pas rien mais il y a bien la CONSCIENCE qui est consciente du vide. Qu’il y est le vide ou le plein n’à aucune importance. De la même manière personne ne se souvient du sommeil profond mais pourtant nous disons j’ai dormis et il n y avait rien. Mais il y a bien une différenciation conscient entre le rien et le quelque chose pour affirmer cela !

  2. tiens! si on devait prendre des leçons, ce serait certainement pas d’un athée! je suis de l ‘avis de beaumier, c’est vraiment triste qu’il n’en a pas profité! mais bon, les gens ne comprennent pas les choses de la même manière! par contre, je suis contre le fait d’appeler ce phénomène « une mort » car la mort est irréversible, nul ne peut atteindre la mort et revenir. puisqu’il est là, c’est qu’il n’est certainement pas passé par la mort! je pense que la mort est bien plus complexe que nous prétendons savoir!

  3. Oui tout est vrai, après deux semaines dans le coma, j’ai vu un ballon de soccer flotter au-dessus de la tête du chirurgien. De plus, j’ai traversé les murs de la salle d’opérations et j’ai vu mes ancêtres jouer au billard.

  4. il y a rien après la mort pour lui…

    moi en tout cas je suis vivant pour toujours même si dans votre réalité je vais mourir au sens commun du terme.

    le paradoxe du temps est la serrure de la porte. j’ai un trousseau de clefs

  5. l’esprit s’est allié avec le corps et s’y hébergé selon la loi physique qui régit la matière dont le corps est structuré ,et un pacte est scellé entre eux qui stipule que tant le corps est sain et sauve l’esprit y demeurera on entend par le sain qui veut dire que toutes les réactions chimiques et physiques qui sont à la base des fonctions physiologiques et biologiques de corps sont en marche et par le mot sauve qui veut dire que la structure du corps ne sera pas modifié profondément or l’alliance continue dans la symbiose et l’harmonie jusqu’à le moment où le corps craquera face à la loi et faillera à l’exigence de l’accompagnement de l’esprit à ce moment ce dernier se déménagera en douceur ou en fracas laissons le corps à son destin de pourritures et de désintégrations et la vie continuera soit assemblés soit désassemblés jusqu’à une autre alliance est rétablie.

  6. Oui, c’est vrai, j’ai déjà vécue une expérience de mort imminente, par noyade.
    Il n’y a rien, c’est comme quand on dort, un sommeil sans rêves, il fait noir, c’est froid, et vide, on a tout simplement l’impression de flotter en fait.
    On se sent seul surtout, c’est ça le plus dur . Comment oublier une chose pareil? Pendant très longtemps je me suis considérée comme ne vivante parmi les morts et une morte parmi les vivants..

  7. il n’ y a pas qu’une vérité mais que des vérités !!!! c’est pas parce que ce type a frôlé la mort est n’a rien vu qu’il n’y a rien comme on dit il a frôlé la mort donc il n’est pas mort,seul les morts savent ce qu’il y a après.Puis je reste indécis, le kekeboy la coupe gélifiée, les écouteurs, le pouce levé sur la tof style j’ai 22 ans j’suis étudiant et je vous apprend le secret de ce qu’il y a après la mort,on dirait un peu qu’il recherche le buzz (comme dit beaumier ).Encore ce serait un veillard style Platon qui nous dit ça d’une facon humble je comprendrais un peu mieux.Mais comme disait le philosophe « il y a toujours quelque chose après la mort?Si c’est le néant ce n’est pas rien c’est le néant. »

    • Quand allez-vous comprendre que le corps et le cerveau ne sont que des supports, des réceptacles de la conscience et de l’esprit ?

      La conscience ne peut mourir ni disparaître !
      Mourir n’est qu’un déplacement de la conscience vers un autre support, un autre corps, un autre environnement tout simplement !

      • Il n’y a qu’un seul principe de vie, l’existence !

        La vie ne se limite pas à l’articulation d’un corps humain !

        Le corps est comparable à une voiture, lorsqu’elle trop usée, le conducteur change tout simplement de véhicule !

  8. Si j’étais ce monsieur je travaillerais des choses sur moi, je ferais un gros ménage car en fait il semble s’etre retrouvé dans le néant c’est plutôt triste. La vie lui a donné deux chances de changer des choses… il ne semble pas avoir compris

  9. Comment se fait-il que ceux qui reviennent d’une NDE peuvent vous raconter tout ce qui s’est passé au moment meme de sont NDE ???? et meme a l’éxterrieur de l’hopital !!!!! Y »a t’il une explication rationnele ou scientifique a ce phénoméne ????

    • La seule réponse rationnelle — mais non scientifique — est que, dans certaines circonstances, la conscience peut se dissocier temporairement du cerveau. On en déduit que, dans la mort, elle s’en dissocie définitivement, et donc qu’il y a une vie après la vie.

Commenter

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*