Les communications de l’au-delà

Le 17 mai 2012 | Vu 1737 fois | Pas de commentaires


De nombreuses méthodes existent pour rentrer en contact avec l’au-delà. Nous vous en présenterons 4 ci-dessous :

1.      Le Ouija

Nous allons débuter par le « Ouija » appelé également « tables tournantes ». Développé au 18ème siècle, il peut être pratiqué de deux façons.

L’individu peut utiliser un verre, le placer au milieu d’une table puis poser son doigt au dessus en attendant qu’un esprit oriente l’objet vers des lettres qui sont disposées sur la table. En groupe, il est aussi possible de se mettre en cercle autour d’une table, les mains posées sur celle-ci et d’attendre qu’un esprit se manifeste en la faisant tourner, léviter et claquer.

Cependant, comme le souligne très justement Pierre Yonas, médium et magnétiseur, il faut impérativement laisser à l’esprit la liberté de se manifester et éviter toute obstination. En effet, nombreux sont ceux à avoir été confrontés à des esprits malveillants, usurpateurs de l’identité de l’être cher avec lequel le contact était souhaité. Cette pratique accentue également le risque de possession dès lors qu’elle attire davantage les esprits de « bas niveaux ». Le « Ouija » comporte certains risques, c’est pourquoi nous ne le conseillons pas aux novices.

2.      TCI : la transcommunication instrumentale

Un autre moyen de prise de contact avec l’au-delà est la transcommunication instrumentale ou TCI. Le principe ici est d’utiliser un appareil qui capte des ondes tel un magnétophone, un ordinateur, une télé et d’attendre qu’un signe nous soit donné.

Par exemple, en utilisant un magnétophone, les personnes qui pratiquent la TCI laissent la bobine tourner en enregistrant dans un silence total puis réécoutent la bande en espérant y entendre la voix de leurs proches défunts.

S’il est facile de croire à une illusion, il existe cependant des cas très troublants où la voix est particulièrement nette, comme vous pourrez le voir dans ce reportage.

3.      L’écriture automatique

L’écriture automatique est également un moyen de rentrer en contact avec l’au-delà. Il s’agit de prendre un stylo et d’attendre que son bras bouge sous l’action d’un esprit qui écrira alors le message qu’il souhaite transmettre au vivant.

Les personnes pratiquantes ressentent des choses distinctes. Certaines ont seulement leur main qui n’est plus sous leur contrôle. D’autres vont avoir un ressenti similaire mais vont entendre au même moment une voix parler dans leur tête. Et d’autres encore réécriront seulement ce qu’ils entendent dans leur tête, mais par action volontaire, comme une dictée.

4.      Les séances médiumniques

Le quatrième moyen passe par les séances médiumniques dîtes publiques. Un « médium » est dans une salle en face de centaines de personnes et tente de communiquer les messages qu’il entend de la part des esprits et qui sont destinés à des personnes précises de l’assemblée.

Si certaines personnes sont de bonne foi, d’autres sont beaucoup moins bien intentionnées et n’hésitent pas à utiliser la souffrance des personnes endeuillés pour leur profit personnel. Il faut donc faire très attention avant de participer à ce genre de séance,  se renseigner abondamment sur le praticien pour s’assurer de son honnêteté.

Pour conclure, ces types de pratiques ne sont pas sans dangers et ne doivent pas être utilisées par curiosité ou amusement. Elles peuvent entraîner une certaine dépendance  pour les personnes n’arrivant pas à surmonter leur deuil.

Par admin
Publié dans Perceptions extra-sensorielles

Thanks for rating this! Now tell the world how you feel - .
Que pensez-vous de cet article ?
  • Fait réel
  • Indécis
  • Fake

Laissez un commentaire