mardi 16 Juil 2019 - 2:59
News
Accueil > Paranormal > La plantation hantée des Myrtles

La plantation hantée des Myrtles



La Plantation des Myrtles à St. Francisville, en Louisiane est l’une des maisons les plus hantées d’Amérique. Construite en 1796, la plantation et sa maison de maîtres sont inscrites au Registre national des lieux historiques, le lieu propose un Bed and Breakfast, des visites historiques et quelques mystères…

Crimes et châtiments

Les habitants évitent l’un des lieux les plus hantés des USA, mais les touristes en quête de sensations fortes s’y précipitent. Beaucoup de fantômes errent en effet dans les couloirs de cette maison d’hôtes… Empreintes de mains sur les miroirs, bruits de pas dans l’escalier, mystérieuses odeurs, disparitions d’objets, apparitions spectrales et cris d’outre-tombe sont des manifestations de hantises très courantes… Le nombre de fantômes est évalué entre 12 et 15 ; il faut dire que la plantation de Myrtles a un lourd passé : esclavage, intrigues, meurtres et ancien cimetière indien…

La légende raconte que la maison principale est située sur un cimetière indien; peu de temps après avoir achevé sa construction, le premier témoin fut l’initiateur de ce projet ,le général David Bradford : à plusieurs reprises, il vit un fantôme – une fille nue, une jeune Indienne qui semblait l’implorer de quitter les lieux (on peut encore parfois la voir aujourd’hui).

Durant la Guerre Civile, la maison a été saccagée par des soldats de l’Union, et trois ont été tués dans la maison. Ils continueraient de hanter les lieux . Aucune preuve formelle n’a été cependant été recueillie. Un des nombreux miroirs de la maison renfermerait des esprits d’enfants, parfois des empreintes de mains apparaissent mystérieusement sur le miroir. Un homme a récemment filmé un «fantôme» vu dans le reflet du miroir.

La plantation est également hantée par une jeune fille qui mourut en 1868, malgré le traitement d’un praticien vaudou local. Elle apparaît dans la pièce dans laquelle elle est morte. Un autre fantôme a été observé à maintes reprises, titubant et rampant dans un escalier : certains pensent qu’il s’agit de William Winter, propriétaire assassiné par un étranger sur le perron de la maison.

L’esprit d’une jeune fille aux longs cheveux blonds, qui ne figure pas dans l’histoire officielle de la plantation (aucun registre familial ne la mentionne) hante une aile du bâtiment : l’apparition fredonne une chanson, parfois elle est, à genoux ,perdue , et l’on entend ses pleurs déchirants. Récemment, un des visiteurs a réussi à la prendre en photo avec un téléphone portable, très peu de personnes ont eu la possibilité de voir la photo, quelques minutes après elle s’effaça mystérieusement de la mémoire du portable…

Apparition spectrale de Chloé ? L’un des fantômes présumés de Myrtles Plantation

De nombreux témoignages évoquent Chloé, une jeune et belle esclave qui devint la maîtresse …du maître des lieux, Sir Woodrooff. Le juge Clark Woodruffe avait épousé Sarah,la fille du général David Bradford et avait succédé à ce dernier. Alors que Sarah était enceinte de leur troisième enfant, Clark Woodruffe eut une relation passionnelle avec Chloé, esclave jeune et jolie qu’il avait promue au service personnel de Madame, mais il se lassa vite de son nouveau « jouet ».

Lorsque leur relation prit fin, Chloé eut peur de la réaction de son maître, impitoyable et décidé à ce que ses relations extraconjugales ne soient pas mises sur la place publique : il pouvait donc la renvoyer travailler dans la plantation (une sévère punition tant ce travail était pénible et accablant) ; Chloé décida d’écouter aux portes afin de connaître son sort. Woodrooff la surprit et la punit : il lui coupa une oreille ! Chloé porta le reste de sa vie un turban vert-bleu qui cachait cette affreuse et douloureuse blessure. Sarah Woodrooff eut pitié de la frêle jeune fille et demanda à son mari de ne point la renvoyer dans les champs.

Pour revenir dans les bonnes grâces de ses maîtres, et surtout celles de Clark , Chloé élabora un plan : elle sauverait la famille d’un mal mystérieux ! Chloé empoisonna le gâteau d’anniversaire de la fille aînée de la famille, elle espérait ensuite jouer un rôle plus gratifiant : celui d’infirmière de la famille Woodrooff. Hélas, Chloé se trompa dans les doses à administrer : Sarah et ses deux filles sont mortes, le juge fut épargné, il n’avait pas mangé de gâteau…

Chloé, terrifiée – le juge ne tarderait pas à découvrir qui était responsable- s’enfuit et se cacha avec les autres esclaves de la plantation. Mais, leur propriétaire inspirait à certains d’entre eux une immense peur, à d’autres une profonde loyauté : dans les deux cas, ils ne voulaient pas être punis à cause de cette « traînée » qui fricotait avec les maîtres…Chloé fut retrouvé pendue…

Depuis, le fantôme de Chloé erre dans la plantation des myrtles, elle fut même photographiée à plusieurs reprises. La plantation vend encore aujourd’hui des cartes postales à l’image trouble de ce qui est censé être le spectre de Chloé se tenant près des bâtiments principaux. L’ancien esclave est le fantôme le plus assidu. Elle a souvent été vue avec son turban vert, terrifiée. Parfois, des cris d’enfants accompagnent ses apparitions… …( Les fantômes des deux enfants ont été vus jouant sous la véranda). La Plantation des Myrtles est un endroit complexe et les fantômes du passé ne sont jamais très loin …Assez pour dissuader quiconque de vouloir posséder la propriété. Pourtant ce n’est pas le regard que portent les propriétaires actuels, Teeta et John Moss, pour qui les fantômes sont un bonus commercial inestimable… « Il y a un million de Bed and breakfast aux USA, mais combien sont hantés? » explique Teeta.

Donnez-nous votre avis :

Thanks for rating this! Now tell the world how you feel - .
Que pensez-vous de cet article ?
  • Fait réel
  • Indécis
  • Fake

Commenter

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*