mercredi 18 Sep 2019 - 1:56
News
Accueil > Paranormal > Le poltergeist de la clinique d’Arcachon

Le poltergeist de la clinique d’Arcachon



De mai à septembre 1963, des phénomènes particulièrement saisissants, se sont déroulés dans une clinique d’Arcachon. Durant plusieurs mois, les malades hospitalisés ont subi des projections inexpliquées de cailloux ou de fragments de briques. Face à l’importance grandissante du phénomène, le docteur Cuénot, directeur de la clinique, fut contraint de faire appel aux forces de l’ordre qui constatèrent les faits sans toutefois pouvoir y remédier.

Clinique hantée Arcachon

L’intervention de Robert Tocquet

Face au mystère insoluble, le directeur de la clinique fit appel à Robert Tocquet, professeur de sciences physiques et expert en parapsychologie.

Jacqueline. R, âgée de 17 ans, devint alors la cible privilégiée des jets de pierre :

Il suffisait que l’adolescente se trouve quelques minutes sur les terrasses extérieures, pour que les cailloux pleuvent autour d’elle, explique Robert Tocquet.

Mais si elle s’absentait de la clinique, les jets cessaient. Quand elle revenait, les phénomènes se produisaient à nouveau, cinq à dix minutes après son retour .

Le phénomène augmenta en intensité durant l’été…Lors d’une journée  tous les résidents, sans exception, ainsi que l’ensemble du personnel soignant passèrent l’après-midi sur la terrasse. Et, il n’y eut jamais autant de pierres lancées, semblant exclure définitivement les personnes présentes de tout soupçon.

Les portes se referment sur le poltergeist d’Arcachon

Le 1er septembre 1963, à l’issu d’un entretien avec Jacqueline. R, le docteur Cuénot comprit que sa patiente était en proie à un mal être indicible et qu’elle était peut-être inconsciemment à l’origine des phénomènes constatés.

Dans les nuits qui suivirent, on entendit des coups frappés contre les portes des chambres dont celle de Robert Tocquet :

 Au troisième coup contre ma porte, qui était espacé de quelques secondes, je l’ouvris soudainement, pour me retrouver seul dans le couloir, parfaitement éclairé. Le quatrième coup retentit alors, semblant frappé par un poing invisible. En allant voir immédiatement Jacqueline. R, je me rendais compte qu’elle ne m’ouvrit qu’après quelques minutes, semblant émerger d’un sommeil profond.

A l’issue de cette dernière manifestation, les phénomènes cessèrent définitivement…

Donnez-nous votre avis :

Thanks for rating this! Now tell the world how you feel - .
Que pensez-vous de cet article ?
  • Fait réel
  • Indécis
  • Fake

Pas de commentaire

  1. bonjour je trouve votre blog génial et je voulais vous dire que j’ai crée un blog sur skyblog je tenais a vous précisé d’avoir emprunter deux de vos article la chaise maudite et celui ci si cela vous pose problème n’hésiter pas a me le faire savoir soie en me met en un commentaire ou par adresse email je supprimerais directement les article merci pour votre compréhensions. nom du skyblog paranormal17000

Commenter

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*